01/12/2005

Michel Mainil


 
 Michel Mainil

 
 
Du jazz , du beau jazz! Somme tout très classique mais drôlement bien ficelé . Des reprises de Wayne Shorter , de T.Monk , ou de Sam Rivers ; des compositions originales du quartet et un accessit pour celle de Michel qui en débutant l'album en donne directement le ton.
 
Mais parlons de l'accompagnement .
Alain Rochette au piano s'adapte parfaitement bien aux différentes atmosphères de l'album et ce par un jeu précis , rythmé et vigoureux à souhait. José Bedeur à la contrebasse impose avec la régularité du métronome le tempo et le batteur Antoine Cirri vibre parfaitement bien à l'unisson du quarter.
 
Quant à Michel Mainil , en parfait leader , il sait s'imposer tout en laissant suffisamment d'espace aux autres musiciens. Pas de notes inutiles , le respect d'une tradition acquise par sa longue expérience de sideman en Belgique et à l'étranger.
Un musicien en pleine maturité , que l'on sent bien dans sa peau , digne de figurer parmi le gotha du jazz européen. Une étape supplémentaire qui lui donnerait l'assurance nécessaire pour se laisser aller dans des compositions plus fortes , encore plus osées.
 
 
Avec : Michel Mainil   : Saxophone
           Alain Rochette : Piano
           José Bedeur    : Contrebasse
           Antoine Cirri   : Batterie




10:50 Écrit par JAZZ AL'TRAPPE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.